Le Théatre de Vénissieux, un lieu de résidence

Le Théâtre de Vénissieux accueille chaque saison des artistes en résidence.
Les résidences sont l’occasion pour des compagnies de disposer de moyens techniques, financiers et humains afin de développer leur projet artistique.
C’est également l’occasion de la rencontre entre artistes et spectateurs. En effet, dans le cadre de ces résidences, différents projets vont trouver des ramifications sur le territoire : ateliers, stages, rencontres, répétitions publiques…
Ainsi, élaborant des expériences à chaque fois originales, artistes et spectateurs vont tisser ensemble des relations privilégiées autour de la création artistique.

 

La saison 2017/2018 accueillera en résidence :

- Les veilleurs [compagnie théâtrale], dirigée par Émilie Le Roux
Cette Cie, déjà accueillie dans la programmation 2013/2014, nous présentait alors la création Mon frère, ma princesse, qui questionnait la notion de construction de l’identité.
Les veilleurs [compagnie théâtrale] développe des projets plus particulièrement adressés au jeune public, enfants et adolescents. Les thèmes abordés sont de ceux qui accompagnent les enfants dans leur réflexion sur le monde qui les entoure. La Cie a déjà créé de nombreux spectacles, tous originaux, sensibles, à l’écoute des grandes questions de société, à hauteur d’enfants.
La Cie créera La migration des canards, puis présentera Contre les bêtes. Autant d’occasions de dialoguer avec la Cie qui proposera de suivre pas à pas la création de La migration des canards, ainsi que divers ateliers et temps de rencontre qui seront développés sur toute la saison.

- Momus Group, dirigé par Natalie Royer
Natalie Royer présentera la création de Ding Dong d’après Le Dindon de Feydeau, une comédie burlesque, avec risque sérieux de dérapages. Après la création de La Nonna, la saison dernière au Théâtre, le Momus Group s’attaque ici à un pilier du vaudeville, en décortiquant toutes les absurdités de comportement d’une certaine bourgeoisie, ainsi clouée au piloris. Le Momus Group sera accueilli en résidence de création du 12 février au 2 mars.

- Le Théâtre Exalté, dirigé par Baptiste Guiton
Baptiste Guiton, que nous avions accueilli lors de la création, sur deux saisons, de Cœur d’acier, revient pour créer Mon prof est un troll. Il met en scène ici un texte dédié au jeune public où il sera question d’un troll démoniaque, de deux enfants qui estiment que ce troll en fait trop et qu’il convient de trouver les moyens d’en venir à bout. Le Théâtre Exalté sera en résidence de création du 23 octobre au 10 novembre.
Par ailleurs, le Théâtre Exalté travaillera aux côtés des artistes du Plan B ! à Bizarre !, la saison prochaine.